Will ou Huit années perdues de la vie de William Shakespeare

La pièce est produite en deux versions, une en français (CH) et une en anglais (EN).

Angleterre, 1585. D’ici huit ans, William Shakespeare deviendra le plus grand écrivain et dramaturge que le monde ait jamais connu. Pour l’heure, il vit une existence paisible dans le bourg de Stratford-upon-Avon, en plein cœur de l’Angleterre. Pourtant, il lui manque quelque chose. Le jeune homme aimerait découvrir le monde. Il se retrouve, souvent malgré lui, précipité sur des scènes plus branlantes les unes que les autres, à la suite de rencontres fougueuses et rocambolesques, vers son destin et vers Londres.

L’Histoire ne garde aucune trace historique de ces huit années « perdues » de la vie du poète. La pièce propose donc un portrait kaléidoscopique du jeune Will, avec des échos à ses futures créations, entre fantasme et réalités.

85 min, sans entracte.

Version anglaise (EN)

Du 27 mars au 21 avril 2018 au Rose Playhouse, Londres

La pièce a été nominée pour deux Offies – Off West End Awards au printemps 2018 lors de ses représentations à Londres: Meilleure mise en scène pour Victoria Baumgartner et Meilleur second rôle masculin pour Ronnie Yorke en tant que Richard Burbage.

 

 

 

 

Sam Veck – William Shakespeare | Katherine Moran – Anne Shakespeare | Beatrice Lawrence – Olivia Burbage | Ronnie Yorke – Richard Burbage | Charlie Woodward –  Earl of  Southampton / Christopher Marlowe / Gravedigger
Costumes | Karolina Luisoni Assistant director | Ruth Hunduma Communication | Noémy Menyhart

Version suisse (FR)

Arnaud Huguenin, David Salazar & Victoria Baumgartner | Jeu Léa Fanchon | Chant et accompagnement musical
Scénographie | projetco architecture – Florine Mercier et Ivan Lopes Costumes | Marie Romanens Composition musicale | Luc Birraux Combat à l’épée | Simon Favre Collaboration artistique | Edy Ceppi Communication | Noemy Ményhart  Production | Zelda Chauvet Captation | David Monti & Fabrice Ducrest

Les captations sont disponibles sur demande.

avec le soutien de